Webinaire : Manger québécois coût-t-il plus cher?  

La crise inattendue de la COVID a mis beaucoup de pression sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement alimentaire, et les habitudes d'achat ont considérablement changé presque du jour au lendemain. Pour faire face à un taux d’inflation à la hausse et des prix alimentaires qui ne cessent de grimper, les ménages québécois tentent à tout prix de trouver des façons de réduire leur facture d’épicerie. C'est dans cet esprit et avec un souci de transparence qu'Aliments du Québec a voulu se pencher sur la question : Manger québécois coûte-t-il plus cher?

Aliments du Québec a donc mandaté le Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l’Université Dalhousie pour mener une étude comparative des prix des aliments du Québec et ceux provenant d’ailleurs.

Nous sommes fiers de présenter les résultats de cette étude lors d'un webinaire co-présenté par Isabelle Roy, directrice générale d’Aliments du Québec, et Dr Sylvain Charlebois, directeur scientifique du laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l’Université Dalhousie.

 

Pour ceux et celles qui ont manqué le webinaire, le voici !

 

Voir l'étude

CONFÉRENCIERS

 

Dr Sylvain Charlebois 

Sylvain Charlebois est professeur titulaire à la Faculté de management et en agriculture à l'Université Dalhousie à Halifax (Canada). Il est aussi le directeur scientifique de l’Institut des sciences analytiques en agroalimentaire, de la même université.
 
Son domaine de recherche et d’expertise englobe la distribution, la sécurité et la salubrité alimentaires. Il est l’un des experts les plus cités quant à la chaîne d’approvisionnement, la chaîne de valeur agroalimentaire et la traçabilité. Depuis près de 20 ans, il contribue régulièrement aux pages éditoriales de journaux comme expert dans le domaine agroalimentaire. Ses recherches et commentaires sont publiés par les plus importants journaux et revues du Canada et du monde. 

 

Isabelle Roy

Cumulant plus de 15 ans d’expérience en développement des affaires, marketing et gestion, Mme Roy a récemment été promue au poste de directrice générale après plusieurs années au sein de l’équipe de direction d’Aliments du Québec.

Déterminée à faire rayonner les entreprises d’ici, elle a mené avec succès plusieurs projets stratégiques de l’organisation dont la refonte numérique, la nouvelle structure d’Aliments du Québec ainsi que les actions de promotion et d’identification en lieux de vente qui contribuent à l’autonomie alimentaire en facilitant le repérage des produits locaux pour les consommateurs.

 

 

 

 

Suggestions de lecture