Manger local, un choix gagnant

De plus en plus de consommateurs recherchent des aliments qui n’ont pas parcouru des milliers de kilomètres avant d’arriver à leur table. C’est le cas de Sophie qui nous partage ses trucs pour acheter local.
« À l’épicerie, je privilégie les produits du Québec. C’est de plus en plus facile de les trouver même auprès des grandes marques. » Elle reçoit également un panier de fruits et légumes chaque semaine depuis plus de trois ans. Chaque fois, elle ne peut cacher son plaisir de découvrir son contenu. « Les produits sont bons et variés et en plus, ils viennent de ma région natale, Saint-Jean-sur-Richelieu. Même si je suis maintenant installée à Montréal, j’ai l’impression d’aider une entreprise d’ici! »

Les habitudes de consommation de Sophie ont une répercussion économique directe pour les producteurs et les transformateurs. C’est un des avantages de l’achat local, mais ce n’est pas le seul. Tour d’horizon des bienfaits de la consommation de proximité.

Pour l’économie

Manger ce qui est produit ou transformé dans sa région, c’est une façon de soutenir les entreprises et, par conséquent, de dynamiser l’économie locale. Pour satisfaire à la demande, les producteurs et les transformateurs augmentent leur production et créent de nouveaux emplois ce qui stimule l’activité économique de la région. Même s’il est difficile de quantifier les effets de l’achat local, les retombées sont réelles. Selon le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), si chaque consommateur achetait pour 30 $ de plus en produits québécois par année, on injecterait un milliard de dollars de plus dans l’économie québécoise en cinq ans.

Pour la communauté

En achetant directement auprès du producteur, Sophie apprécie la relation privilégiée qu’elle établit avec lui. « En plus des fruits et légumes, il me fournit de la viande. Je peux ainsi m’informer de ses pratiques en matière d´élevage. Je sais donc comment sont traités les animaux, un point important pour moi. » Cela renforce son lien de confiance envers son fournisseur. Pour les produits transformés, le plaisir et la satisfaction sont tout aussi présents pour Sophie, savoir qu’ils ont été pensés, fabriqués et transformés ici ajoute aussi à la fierté de les consommer

Ce contact direct avec ceux qui nous nourrissent permet également d’influencer l’offre afin d’obtenir une plus grande variété de produits. Cela a une répercussion sur la diversité des cultures, le savoir-faire des agriculteurs et la préservation du patrimoine agricole. Une plus grande variété alimentaire contribue également à la santé de la population.

Pour l’environnement

Le transport des aliments sur de plus courtes distances permet de réduire les impacts négatifs sur l’environnement. Moins d’émissions de gaz à effet de serre entraîne moins de pollution ce qui est bénéfique autant pour la santé humaine que pour contrer les changements climatiques. Manger local, cela veut aussi dire moins d’emballages donc moins de déchets qui se retrouvent dans les sites d’enfouissement. Bref, tout le monde y gagne !