Démystifier les asperges!

L’asperge est un légume essentiellement composé d’eau qui se savoure notamment durant les mois d’avril et mai. Il en existe plusieurs variétés : l’asperge verte, blanche, violette et celle sauvage. 

Faits intéressants : les asperges violettes sont en fait des asperges cueillies avant qu’elles ne deviennent vertes. Quant aux asperges blanches, elles poussent sous un monticule de terre où elles doivent être cueillies, une à la fois. 

Choisir, conserver l'asperge

Pour bien choisir son bouquet d’asperges, il faut s’assurer de trois choses : elles doivent sembler croquantes (elles ne plient pas), leur chair est lisse (elles n’ont pas l’air « ridées ») et leurs bourgeons doivent être bien serrés. 

Afin de mieux conserver son bouquet frais et croquant, enveloppez-les dans un papier essuie-tout humide, et placez-le dans le bac à légumes du réfrigérateur. 

Truc de pro

Comment apprêter ses asperges : Il arrive parfois de se retrouver avec des filaments difficiles à mâcher… Afin d’éviter cette situation désagréable, prenez l’asperge dans vos mains et exercez une légère pression au bas du légume jusqu’à ce qu’elle se casse d’elle-même. L’asperge cassera là où la tige est plus tendre, de cette façon vous aurez moins de bouts filandreux. Pour ce qui est du pied restant, vous pourrez vous en servir afin de faire un potage, par exemple.

Mystère résolue

Ce n’est un secret pour personne, une odeur particulière est remarquée lorsque nous allons aux toilettes après avoir mangé des asperges… Il n’y a pas de panique, c’est tout à fait normal… Ce que vous sentez, c’est l’odeur de l’ammoniaque causée par une réaction chimique provoquée par le processus de digestion. En d’autres mots, l’estomac décompose l’asperge en plusieurs molécules, dont le méthyl mercaptan, soit la substance projetée par les mouffettes lorsqu’elles veulent éloigner leurs ennemis.

 

D'autres faits intéressants